Voici quelques questions qui nous sont souvent posées et qui méritent que l'on s'y attarde.

Qu'est ce qu'un nerf pincé ? Une vertèbre déplacée peut-elle vraiment pincer un nerf ?

La notion du nerf pincé par une vertèbre déplacée est une simplification excessive de ce qui se passe en réalité. Il y a bel et bien un nerf qui passe entre chaque vertèbre, mais à moins d'une arthrose sévère, d'une hernie discale sévère ou d'une fracture vertébrale avec déplacement d'un fragment, ce nerf ne peut être comprimé par la vertèbre. Dans la majorité des cas traités par les chiropraticiens, l'ajustement vertébral vise à redonner de la souplesse à une vertèbre bloquée et non pas à replacer ladite vertèbre qui serait déplacée. Quant au soulagement apporté par les ajustements vertébraux, il provient non pas de la décompression d'un nerf mais plutôt au retour à la normale du mouvement vertébral, ce qui atténue l'irritation neurologique qui résulte du mouvement anormal entre les deux vertèbres.

Est-ce que les ajustements vertébraux sont dangereux ?

En un mot, NON ! Pour être dangereux, un traitement doit comporter des risques élevés. Aucune étude ou preuve scientifique n'a établi de relation de cause à effet entre un traitement chiropratique et les AVC. Les risques de complications sévères associés aux ajustements vertébraux sont infiniment petits. Il faut savoir que toute intervention de nature médicale comporte des risques. Les données les plus récentes apportées par les recherches scientifiques mentionnent que les risques de complications sévères sont de un sur 5,85 millions pour les manipulations cervicales. Une autre étude, parue en 2008, fait état qu'il n'y a pas plus d'AVC à la suite de séances chiropratiques qu'à la suite de visite chez un médecin. Cela signifierait que les AVC ne seraient pas causés par les manipulations vertébrales mais seraient déjà en cours au moment de la consultation.

Les ajustements : un art et une science

D'autres complications mineures peuvent également survenir suite à des manipulations vertébrales. Pensons entre autres à des irritations musculaires ou ligamentaires qui peuvent se manifester après un traitement. Il faut savoir que l'ajustement vertébral est un art qui nécessite une dextérité, un certain doigté et une très bonne connaissance de l'anatomie vertébrale. C'est pour cette raison, entre autres, que la formation universitaire du chiropraticien s'échelonne sur une période de cinq années et que les techniques d'ajustements y prennent une place très importante.

Et les médicaments ?

Les gens qui choisissent de ne pas recevoir d'ajustement vertébral, mais désireux de soulager leurs maux seraient peut-être tentés de se tourner vers la médication. Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens sont les médicaments les plus prescrits pour soulager les maux de tête, de cou et de dos. Il est important de savoir que ceux-ci sont considérés sécuritaires mais comportent néanmoins certains risques de complications. Discutez-en avec votre médecin ou votre pharmacien afin d'obtenir plus de précision sur les indications et les contre-indications de ce type de médicament.

En résumé

Les ajustements vertébraux ont été soumis à de nombreuses études et continuent de l'être. De nombreuses recherches sérieuses démontrent que cette approche est la plus efficace et la plus sécuritaire pour traiter les maux de dos, de cou et les céphalées d'origine cervicale.

Pour toute information, veuillez contacter la CLINIQUE CHIROPRATIQUE ST-HYACINTHE :
2939, rue Picard, St-Hyacinthe, J2S 1H2.                      450-774-7065

Pour toute information, veuillez contacter la CLINIQUE CHIROPRATIQUE ST-HYACINTHE :
2939, rue Picard, St-Hyacinthe, J2S 1H2.                      450-774-7065

Conditions fréquentes traitées

  • Mal de dos (lombaire)
  • Mal de dos (milieu du dos, entre les omoplates)
  • Mal de cou
  • Maux de tête
  • Migraines
  • Torticolis
  • Blessures reliées à un accident de voiture
  • Blessures reliées à un accident de travail
  • Blessures sportives
  • Arthrose-arthrite

  • Douleurs articulaires (bursite, tendinite, myofascite)
    • Épaules
    • Coudes
    • Poignet
    • Main/Doigts
    • Hanches
    • Genoux
    • Cheville
    • Pied/Orteils

  • Douleur ou trouble de la mâchoire
  • Vertiges/Étourdissements
  • Douleur à une côte
  • Canal carpien
  • Douleurs musculaires
  • Fibromyalige, fatigue,
  • Épicondylose-Épicondylite

  • Entorse musculaire ou ligamentaire
  • Suivi de grossesse
  • Chez les enfants
    • Scoliose
    • Défaut de posture/Débalancement (bassin, épaules)
    • Trouble locomoteur
    • Retard de développement

 

 
Back to top